Feedly, un agrégateur complet, personnalisable : à tester d’urgence !

Vous l’avez sans doute entendu : Google va fermer son agrégateur de flux RSS, Google Reader, le 1er juillet. Pas de panique ! Il existe des alternatives et, qui plus est, bien plus efficaces. Pour ma part, j’utilise au quotidien Feedly. Feedly récupère les flux RSS via Google Reader, mais, devant l’annonce de Google, le service planche actuellement sur son propre système.

Feedly est un agrégateur de flux RSS. Qu’est-ce qu’un agrégateur de flux RSS ? Un lecteur qui centralise les articles de tous les blogs et sites auxquels vous vous êtes abonnés. Vous êtes ainsi tenu au courant de toutes les nouvelles parutions sans avoir à visiter chaque site.

Voici à quoi ressemble la page d’accueil de Feedly :

feedly today

 

Une présentation que je trouve très agréable. Vous pouvez même choisir, dans les réglages (cliquez sur « All » dans la colonne de gauche, puis sur la petite roue crantée en haut à droite), le type d’affichage que vous souhaitez : comme celui-ci, sous forme magazine, avec trois articles mis à la Une, mais également sous forme de listes, de mosaïque, etc. A vous de tester celle que vous préférez !

Comment se présente un flux ? Pour chaque article, Feedly propose un extrait de quelques lignes avec la source (le site de provenance), la date et la possibilité, sans ouvrir le flux, de marquer l’article comme lu ou bien de le sauvegarder.

feedly ex flux

Quand vous cliquez sur le titre (exemple ci-dessus), l’article s’ouvre toujours dans l’interface Feedly et vous accédez à d’autres fonctionnalités : une prévisualisation de l’article sur son site d’origine, le partage sur les réseaux sociaux, l’ajout de tags, ou encore la possibilité d’ajouter l’article à des services tels Evernote ou Pocket (un outil que je vous recommande au passage).

.

feedly haut colonne

Côté présentation générale, sur la colonne de gauche apparaît tout en haut l’affichage des derniers flux (« today »). Vous accédez également aux articles que vous avez sauvegardés (« saved for later »). Enfin, vous pouvez facilement rajouter un abonnement (« Add content »). En cliquant sur « All », vous accédez à tous les flux auxquels vous êtes abonnés, classés par ordre alphabétique. A mon sens, cela présente peu d’intérêt. Plus pertinente en revanche, la consultation par catégorie.

Feedly vous propose en effet de classer vos sources en créant des catégories. Vous avez ainsi la possibilité de cliquer ensuite sur une catégorie pour voir s’afficher tous les flux correspondant.

feedly colonne droiteConcrètement, pour ajouter un site, cliquez  sur « Add content » dans la colonne de gauche, ou bien directement sur la petite loupe en haut à droite.

Un bloc s’ouvre et vous pouvez entrer l’URL de votre source. Dans ce bloc apparaissent aussi des suggestions de sites à suivre.

 

Pour résumer, voici les 10 points forts de Feedly :

  1. La présentation des flux, très claire, classée par catégorie, avec une vraie mise en valeur des articles.
  2. Les différents affichages possibles : magazine, listes, mosaïque…
  3. La possibilité de créer des catégories pour classer ses flux.
  4. Le partage des flux sur de multiples sources, réseaux sociaux ou outils de gestions de favoris.
  5. Le marquage très facile et rapide des flux comme lus ou comme favoris sans avoir à ouvrir l’article.
  6. La fonctionnalité « explore » qui affiche des suggestions de sites en fonction de ceux que vous suivez déjà et permet de découvrir de nouvelles sources d’infos. (cliquer sur la petite loupe en haut à droite)
  7. La possibilité d’afficher votre timeline Twitter et Facebook, et d’envoyer un tweet sans quitter Feedly.
  8. La personnalisation de l’interface : cliquez sur « thèmes » en bas à gauche et choisissez votre fond d’écran. Dans l’onglet « Préférences », vous accédez également à différents réglages pour vous permettre de vous appropriez au mieux l’outil.
  9. La petite barre d’outils verticale qui s’affiche en bas à droite de votre navigateur et qui vous permet de partager d’un clic n’importe quelle page.
  10. L’application mobile : eh oui, Feedly est aussi dispo sur mobile, un vrai plus !

Le point faible :

  • Pour les adeptes d’Internet Explorer, Feedly est un agrégateur qui tourne sur Chrome, Firefox et Safari mais n’est pas disponible sous IE.

Au final, Feedly est un agrégateur vraiment complet, personnalisable et qui, de plus, dispose aussi d’une application mobile. A tester d’urgence pour ceux qui ne connaissent pas et/ou qui ne juraient jusqu’à présent que par Google Reader !