Débuter sur Google Plus : les communautés (1/2) – A quoi ressemblent-elles ?

Vous démarrez sur Google Plus ?  Une fois votre profil créé, vous êtes un peu perdu ? Allez faire un tour du côté des communautés ! C’est l’un des points forts de Google Plus à mon sens.

Dans ce billet, je vous livre une petite présentation de ce à quoi ressemble une communauté. Dans un prochain article, je vous expliquerai comment les choisir.

Une communauté rassemble des personnes intéressées par un même sujet. Sur d’autres réseaux, on l’appellerait tout simplement groupe ou groupe de discussions. Jusque-là, rien d’extraordinaire donc. Sauf que les communautés Google Plus sont très professionnelles, à l’instar de certains groupes sur Facebook d’ailleurs (je ne peux que vous conseiller, par exemple, le groupe sur les Astuces pour les pages Facebook). Je reviendrai plus bas sur les points forts et points faibles des communautés.

Mais, tout d’abord, voyons un peu comment se présente une communauté.

Communaute explications

  1. Nom de la communauté.
  2. Nombre de membres adhérents à cette communauté.
  3. Ceci indique qu’il s’agit d’une communauté publique. A l’opposé, vous pouvez avoir des communautés privées.
  4. Le moteur de recherche, comme son nom l’indique, pour chercher si tel ou tel sujet a déjà été abordé.
  5. Les administrateurs / créateurs de la communauté.
  6. Description de la communauté, ce que vous allez y trouver.
  7. Le cartouche qui vous permet de vous exprimer, partager un lien, une vidéo…
  8. Les différentes catégories. Elles permettent de classer les messages.
  9. Un exemple de message (ici, il a par exemple été posté dans la catégorie Stratégie Social Media).

Voilà ! Vous y voyez un peu plus clair ? Toutes les communautés se présentent sous la même forme. Par contre, vous vous apercevrez que certaines communautés ne comportent pas de catégories (parce que les administrateurs n’en ont pas créées) et tous les posts se retrouvent au même endroit (ce qui est dommage, à mon sens). Les catégories aident à s’y retrouver et vous pouvez vous intéresser à un thème d’une communauté sans que tous les sujets vous intéressent. Il suffit alors de cliquer sur la catégorie qui vous intéresse pour y retrouver les messages associés.

Passons maintenant aux principaux points forts des communautés Google Plus :

  • le professionnalisme
  • la réactivité
  • la quasi absence d’auto-promo et de spammeur
  • la possibilité d’attribué des +1 au post (un peu l’équivalent des « like » sur Facebook)
  • le référencement. On sait maintenant que les publications Google Plus comptent pour le référencement.
Les points faibles :
  • Le principal est le système de notification. Il n’existe pas de demi-mesure : soit vous êtes abonné à toutes les notifications, ce qui veut dire qu’à chaque fois qu’un membre post un message vous recevez un mail. Cela va vite polluer votre boîte mail si la communauté est très active. Soit vous ne recevez plus rien. Il n’y a pas de possibilité de s’abonner (comme sur LinkedIn) à un résumé quotidien ou hebdomadaire. Attention, vous êtes abonné aux notifications par défaut. Lisez ici comment désactiver les notifications.
  • Le peu d’entreprises qui ont pour l’heure investi le réseau.

Vous pouvez très bien consulter les messages d’une communauté sans y être inscrit (sauf pour les communautés privées). Mais pour interagir avec elle, vous devez être membre. Pour cela rien de plus simple : cliquez en haut à droite sur « rejoindre la communauté » :

communauté rejoindre

 

A noter que vous pouvez vous inscrire à des communautés sous votre profil ou bien au nom de votre page.

Maintenant, comment trouver des communautés qui vous intéressent sur Google Plus ? Lisez la suite de ce billet avec ma méthode pour repérer les communautés qui correspondent à vos centres d’intérêt et qui sont les plus actives.