Faîtes le point sur vos groupes de discussion

Dans la série « Profitez de l’été pour optimiser vos réseaux ! », nous avons vu :

  1. Dépoussiérez votre compte Twitter.
  2. Mettez de l’ordre dans vos contacts LinkedIn.
© Jairoaqua

© Jairoaqua

Je vous propose aujourd’hui de faire un tour du côté de vos groupes de discussion et autres communautés.

LinkedIn, Viadeo, Google+, voire Facebook, au fil du temps et de vos centres d’intérêt, vous vous êtes abonnés à bon nombre de groupes de discussion. Au final, vous croulez sous les notifications par mail de nouvelles discussions et ne les consultez qu’épisodiquement.

Il est temps de faire le point sur vos abonnements et sur la stratégie à adopter.

1. Faites un tri parmi vos groupes/communautés

Mieux vaut privilégier la qualité à la quantité. Personnellement, j’ai essayé de limiter mes abonnements à une quinzaine de groupes maximum que ce soit sur LinkedIn ou sur Google+.

J’ai par ailleurs abandonné toute participation sur Viadeo, préférant privilégier LinkedIn. Mes conseils pour LinkedIn sont toutefois valables aussi pour Viadeo. Et si vous hésitez entre LinkedIn et Viadeo, lisez mon billet sur les éléments de comparaison entre ces deux réseaux pro.

  • Les groupes sur LinkedIn :

Tout d’abord, je me suis donc désinscrite de certains groupes sur LinkedIn. A l’usage vous verrez que les mêmes messages sont parfois publiés sur plusieurs groupes. Inutile donc de multiplier les abonnements. Vous avez peu de chance de manquer une discussion intéressante puisqu’elle a de forte chance d’être reprise par l’un des adhérents.

Mieux vaut se concentrer sur quelques groupes, tenter de suivre un peu ce qui s’y dit et de participer, soit en postant vous-même un message, soit en déposant un commentaire et, au minimum, en indiquant que vous aimez une discussion.

Sachez que chacune de vos actions sera publiée sur votre mur : elle indiquera ainsi à votre réseau votre activité, votre implication et votre expertise.

  • Les communautés sur Google+ :

Même remarque que pour LinkedIn. Mieux vaut choisir de privilégier quelques communautés de discussion plutôt que de multiplier les abonnements.

Comment choisir quels abonnements conserver ? Visualiser les derniers messages bien sûr, le descriptif du groupe (2), mais aussi le nombre d’adhérents à la communauté (1). Plus ce dernier sera important, plus il y a des chances que le groupe soit actif et que vous ayez des échanges constructifs avec ses membres. Abandonnez donc les groupes peu fréquentés ! Sauf, bien sûr, s’il s’agit d’un groupe privé ou situé vraiment sur une niche qui vous intéresse tout particulièrement.

Google plus communauté

Regardez aussi les différentes rubriques des messages (3), cela vous indique si la communauté est bien structurée.

Il m’arrive régulièrement de rejoindre un groupe qui vient de se créer et pour lequel j’ai reçu une invitation. Selon comment il évolue, la progression du nombre de membres, les sujets des messages, leur fréquence, l’implication des membres, je décide de continuer à le suivre ou pas.

Personnellement, je préfère de beaucoup l’ergonomie et la présentation des groupes/communautés sur Google+ que sur LinkedIn. Mais LinkedIn étant à mon sens aujourd’hui le principal réseau professionnel, il est indispensable d’y être présent aussi.

2. Gérer les notifications

Pour ne pas être submergé par les mails vous indiquant un nouveau sujet de discussion, vous devez gérer vos notifications.

  • Sur LinkedIn

Vous avez le choix, pour chacun de vos groupes, de recevoir un récapitulatif quotidien ou hebdomadaire et/ou d’être informé par mail de chaque nouveau sujet de discussion. Attention, s’il s’agit d’un groupe particulièrement actif (plusieurs discussions par jour), vous allez vite être submergé par les mails. Personnellement, j’ai activé le récapitulatif hebdomadaire, je trouve cela amplement suffisant pour ne rien louper d’important.

Pour gérer vos notifications, rendez-vous sur chacun des groupes auquel vous êtes abonné. A droite, cliquez sur « Plus » puis sur « Vos préférences », comme ci-dessous :

LinkedIn vos préférencesVous cochez ensuite si vous voulez recevoir un e-mail pour chaque nouvelle discussion et un récapitulatif quotidien ou hebdomadaire.

  • Sur Google+

Dommage que Google+ ne propose pas la même possibilité que sur LinkedIn. En effet, pas de résumé quotidien ou hebdomadaire sur Google+.

Par défaut, à chaque fois que vous suivez une nouvelle communauté, vous êtes abonné d’office aux notifications. Celles-ci correspondent à chaque nouveau message d’un membre de la communauté, autant dire que cela devient vite imbuvable. Pour vous désinscrire, cliquez sur « notifications activées » comme ceci :

Google plus notifications

 

Et voilà, une fois tout ceci fait, il ne vous reste plus qu’à garder un oeil attentif aux discussions pour repérer les sujets qui peuvent vous concerner. En l’absence de résumé hebdomadaire sur Google+, j’essaie de me connecter au minimum une fois par semaine. Le nombre de nouvelles discussions depuis votre dernière visite est indiqué dans un petit carré pour chacune de vos communautés.

 Lire les autres billets de la série :

Fabienne